MON HISTOIRE

 

 

911 : Charles le Simple abandonne à Rollon le territoire qui deviendra le Duché de Normandie. Le Landin fait alors partie du domaine ducal.

1015 : Hauville, la forêt de Bretonne et le Landin sont donnés à Gilbert Crespin.

1050 : Crespin donne ses terres à l’abbaye de Jumièges.

1119 : L’Abbé de Jumièges cède à Hubert de Lisieux pour une durée de trente ans le fief de Hauville. Sur une des côtes du Landin s’édifie un manoir où les abbés de Jumièges aiment à se retirer.

Fin XII., Jean de Mortain, plus connu sous le nom de Jean Sans Terre, duc de Normandie, devient roi d’Angleterre. Il vient habiter plusieurs fois le manoir construit sur une motte féodale, pour lequel il dépense des sommes considérables pour le fortifier. La motte féodale du Château du Landin est l’une des mieux conservée de la région.

1205 : Le manoir devient propriété du Roi de France Philippe Auguste après la conquête de la Normandie.

Fin XV, les ports de la Foulerie et du Gouffré permettent l’embarquement des produits du plateau du Roumois vers Rouen. La route de la Foulerie date de cette époque. La période sous occupation Anglaise fut noire, les paysans quittant les terres du Landin pour se cacher des ennemis.

1450 : Alors qu’Agnès Sorel se meurt au Mesnil sous Jumièges, Charles VII, venu chassé au Landin, se perd dans la brume puis se retrouve grâce au son de la cloche du presbytère.

1459 : Dunois chasse les Anglais du Roumois.

1541 : Le fief du Landin est tenu par Jean Garin, écuyer reçu au parlement en 1542, et bienfaiteur de l’hôpital de Rouen.

1685 : La petite fille de Garin se marie à François Harden de la Mare-Boc qui dilapide sa fortune et doit céder ses terres à Pierre Cousin, receveur général. Ce dernier échangera ses terres avec l’abbaye de Jumièges, contre la seigneurie de Conteville, près de Pont-Audemer. Puis l’abbaye vend le Landin à la Duchesse de Chaulnes d’Ailly.

XVIII., la Duchesse cède le Landin à Nicolas Thirel de Boschanel, Abbé de Boismont, prédicateur ordinaire du roi et membre de l’Académie Française. Il est l’auteur de «Pénégyrique de Saint-Louis», «d‘Oraisons funèbres» et de «Discours» prêchés dans l’Eglise de la charité, et qui permit de lever des sommes suffisantes afin de bâtir un hôpital ecclésiastique et militaire dont La Rochefoucault avait conçu l’idée. L’hôpital fut construit à Montrouge.

1757 : L’Abbé de Boismont obtient l’abbaye de Grestain, et édifie un superbe château près de l’emplacement de l’ancien manoir.
1779 : De nombreux chemins sont tracés, des allées de tilleuls plantées, ainsi que des Cèdres du Liban et de l’Himalaya, et des hêtres de la Patte d’oie.
1786 : Mort de l’Abbé de Boismont. La seigneurie du Landin appartient désormais à Mr Louis le Halleur, négociant en draps à Rouen, et se trouve sous la juridiction de la baronnie et haute justice de Mauny tenue par les Estampes, une très ancienne famille. La fin du XVIIIé est une période de grave crise économique qui engendre la Révolution.
28 Messidor, An XI (16 aofit 1803), Louis le Halleur meurt (un taureau le tue dans la cour de la ferme du château).
I° Vendémiaire, An XII : La propriété du Landin est acquise par Mr Hyppolite Jean— Jacques René de Sainte Marie d’Aigneaux, qui sera nommé sous-préfet de Pont-Audemer sous La Restauration. 21 Octobre 1836 : La seigneurie est vendue à Mme Adélaïde Louise Charlotte de Bourbon, épouse du Marquis de Chaumont-Quitry.
1852 : Mort du Marquis de Chaumont de Quitry, époux de Louise de Bourbon.
1860 : Joseph de Chaumont-Quitry, fils du marquis, est nommé Chambellan de Napoléon III.
1862 : Construction des deux grandes ailes du château et de l’église, consacrée par Monseigneur Duvaucaux évêque d’Evreux.
1866 : Décès brutal de Joseph de Chaumont Quitry.
1867 : La marquise vend alors le château a Mr André Claude Alphonse, baron de Guénifey. Les Guénifey seront maires du Landin de père en fils jusqu’en 1908.

1903 : Mort de André Jacques de Guénifey, époux de Marie-Roseline d’Ivry, petite fille par sa mère du Maréchal Mouton, comte de Lobau (Noblesse d’Empire).
1904 : Charles de Guénifey est élu maire du Landin.

1920 : Décès de Charles de Guénifey, peintre animalier, élève de Busson.

1936 : Décès de la Baronne de Guénifey. Le château passe à sa fille Elisabeth, épouse Du Moustier. Au décès de celle-ci, le château passe à sa fille Yvonne, épouse du vicomte Daru, descendant de l’intendant de Napoléon Ier.

1966 : A la mort de Mr Daru, le château est vendu à Mr Ramis, puis à Girard-Claudon, puis à Mme Heitschel.

1996 : Mr et Mme Coral rénovent le château, réhabilitent le parc et les écuries ainsi que les trois maisons. Suite à un incendie, Ie dôme et le campanile seront refaits à neuf et paraissent à présent plus beaux que jamais. La hétraie a été récemment replantée, et donne tout son charme a l’allée du château.


 

Château du Landin,

27350 Le Landin, France |  +33 (0)680583871

Voir les conditions générales de vente

  • Noir Icône Instagram
  • Facebook Basic Black